Accéder directement au contenu

Sélections

$uicideboy$, saison 2016

A Long Mix to Re-kill Yourself

Dirt Noze & Tibo BRTZ, le 20 janvier 2017

Un long mix suicidaire pour célébrer l’année 2016 et un retour sur cette troisième année d’activité pour le duo le plus sombre de Louisiane.

$uicideboy$, A Long Mix to Re-kill Yourself

Pour faire directement suite à notre "$uicideboy$, a long mix to kill yourself" sorti il y a un an, voici une nouvelle sélection des meilleurs titres des $uicideboy$, en se focalisant cette fois sur l’année 2016. Le tout soigneusement sélectionné et mixé (encore une fois) par Tibo.

- Télécharger le mix


Retour sur l’année 2016 des $uicideboy$

La carrière des $uicideboy$ a démarré en 2014 après divers essais musicaux, différents pour les deux cousins diaboliques, du rap pour $crim au punk rock pour Ruby. En 2014, ils suivent les pas de Bones, que ce soit sur la musique (influences metal, hurlements), les thèmes (le suicide) ou l’imagerie (VHS). Ils inviteront d’ailleurs ce dernier sur leur premier EP.

Ensuite vient 2015, qui sera certainement leur grande année et celle qui les emmènera vers la maturité artistique. Nos oiseaux de malheur travaillent d’arrache-pied et sortent au moins un projet par mois, en ajoutant à chaque opus de nouvelles cordes à leurs arcs. Ils font rapidement évoluer leurs styles vocaux, se frottent à diverses influences musicales, et ainsi s’émancipent assez rapidement de leur image de simple ersatz de Bones. Toujours confinés au Soundcloud rap, ils commencent cependant à rassembler un public fidèle de plus en plus large.

Nous avions, à l’époque, déjà fait notre "cuvée 2015" à lire par ici.

2016 sera certainement une année charnière dans la carrière de nos deux trublions aux cheveux longs. Elle sera celle des tournées et de la rencontre avec le public. Un public qui vient de plus en plus nombreux à chaque concert. Les sorties en souffriront et seront donc sensiblement moins nombreuses qu’en 2015. Au nombre de sept projets dans l’année, cela reste tout de même honorable, et la qualité est toujours au rendez-vous.

On notera tout de même un resserrement des influences musicales. Les productions se font plus sèches et dures, et en 2016 on entendra moins les ambiances emo ou cloud qui, auparavant, faisaient en grande partie le sel de leur musique. On aura donc droit à plus de gros morceaux bien violents, qui fonctionnent probablement mieux sur scène. L’ambiance se fait de plus en plus sombre et l’on a de plus en plus de mal a retrouver le second degré et l’humour, certes noir, que l’on pouvait déceler les années passées.

Mais surtout, en 2016, les $uicideboy$ ont percé le plafond de verre qui leur refusait d’accéder aux médias rap. Jusque là, pour trouver des articles parlant du duo, on avait plus de chance en fouillant du côté des blogs de metal que sur leurs homologues rap. Grâce au succès critique de l’album Underground Underdog de Pouya, avec qui les $uicideboy$ ont beaucoup tourné, mais aussi, et surtout, à leur morceau Ultimate $uicide avec Denzel Curry. On parle désormais de nos affreux rappeurs sur tous les gros sites du type HNHH et c’est bien mérité.


Les projets sortis en 2016 :

En se retournant sur la production 2016 des $uicideboy$, on se rend compte qu’ils on tenté de donner une cohérence à leur discographie. En effet, et comme une réponse aux curieux non spécialistes intimidés par leur impressionnante discographie, chaque projet sorti dans cette période possède une identité bien propre.

G​.​R​.​E​.​Y​.​G​.​O​.​D​.​S​.​I​.​I.

Sorti en tout début d’année, G​.​R​.​E​.​Y​.​G​.​O​.​D​.​S​.​I​.​I. est une collaboration avec leur ami Ramirez. Chaque protagoniste y pousse ses techniques vocales dans une saine émulation. On se garde de côté les titres One Girl, Six Blades, One Night of Sin et Sarcophagus III.


Dark Side of the Clouds

Sur cet excellent album, les $uicideboy$ semblent ne pas encore avoir trouvé leur son de 2016. Avec ses ambiances cloudy et ses samples emo il sonne comme s’il était leur dernier projet de 2015.


DIRTYNASTY​$​UICIDE

Ce court EP de cinq titres est plutôt mineur dans une année pourtant riche pour les deux cousins. On sent cependant que s’y met en place le son qui fera le succès de Eternal Grey. On garde tout de même sous le coude le très bon West End.


Grey Sheep II

Un projet où le duo a laissé le soin à d’autre producteurs de s’occuper des beats. On retrouvera ainsi les sinistres cousins, toujours en forme, s’escrimer sur des instrumentales de $lim Gucci (le petit frère de $crim, âgé de 13 ans), Genshi, GeeKey, JGrxxn, Dirty Vans ou encore Jckie Jewlz. (Lire notre chronique)


Radical $uicide

Court projet de haute voltige, réalisé en collaboration avec le producteur Getter, et qui a reçu chez nous l’award 2016 de la meilleure bande originale pour mettre fin à ses jours. (Lire les awards 2016)


Eternal Grey

Un album dur, sec et sans concessions, aux ambiances mornes et monochromes. Premier succès critique des Boy$, probablement dû, en partie, à leur collaboration avec Denzel Curry. (Lire notre chronique)


I NO LONGER FEAR THE RAZOR GUARDING MY HEEL (III)

Un étrange EP de seulement trois titres, sorti à la toute fin décembre, comme un cadeau de Noël, et où le duo renoue avec la science du sample bien senti.


Tracklist :

  1. $uicideboy$ live intro
  2. $uicideboy$ - Grayscale (Feat. JGRXXN, Black Smurf & RVMIRXZ)
  3. $uicideboy$ - Chevrolet (Pimpalicious Candy Cane Mane ’74 REMIX) [Prod. JGRXXN]
  4. $uicideboy$ - Omen
  5. $uicideboy$ - Ultimate $uicide (Feat. Denzel Curry)
  6. Germ - Fuck Y’all Hoes (Feat. $uicideboy$) [Prod. By $crim]
  7. $uicideboy$ - Magazine [Prod. Getter x Budd Dwyer]
  8. $uicideboy$ - Do You Believe in God ? [Prod. ZacFTP & CVSTILLO]
  9. $uicideboy$ - Marlboros & White Widow (Feat. Germ)
  10. $uicide Boy$ - KILL YOURSELF (PART IV)
  11. $uicideboy$ - Marlboros & White Widow (Feat. Germ)
  12. $uicideboy$ - West End
  13. $uicideboy$ - Ashtray
  14. $uicideboy$ - 275 $uicide
  15. $uicideboy$ - MEMOIR OF A GORILLA x GETTER live intro
  16. $uicideboy$ - Jeffer Drive
  17. $uicideboy$ - Paper Bag Mask
  18. $uicideboy$ - Eclipse
  19. $uicideboy$ - Aite, Bet.
  20. $uicideboy$ - Say Cheese and Die
  21. $uicideboy$ - I Want to Believe
  22. $uicideboy$ - BREAKDALAW2K16 (Feat. Pouya)
  23. $uicideboy$ - Grey Magic
  24. $uicideboy$ - Slenderman
  25. Pouya - But Wait, There’s More (Ft. SuicideBoys)
  26. $uicideboy$ - Track 03 (Lil Remains & Papa Pine)
  27. $uicideboy$ - Track 02 (Lil No Flash & Lil Half Cut)
  28. $uicideboy$ - Not Much to Look At
  29. $uicideboy$ x Rammirez - Sarcophagus III
  30. $uicideboy$ & Germ - Uzi Loogies
  31. $uicideboy$ - Golden Calf (Feat. Eddy Baker & Fat Nick)
  32. $uicideboy$ - Cherry P.I.E.
  33. $uicideboy$ - Antarctica
  34. $uicideboy$ - Leave Your Things Behind II

Mix, sélection et illustrations : Tibo
Texte : Dirt Noze



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)