Accéder directement au contenu

Mixes/Compilations

Funky Wheels #6

Yeah, it’s a lil bit different ...

Tibo BRTZ, le 19 juin

Un sixième mix 100% G-Funk pour célébrer l’arrivée de l’été.

L’été dernier, à l’occasion de la sortie du documentaire “G Funk”, Warren G se retrouve face à un présentateur télé qui a visiblement préparé son sujet à fond, pour lui expliquer en quoi le g funk est différent des autres styles de rap. Son explication n’est pas super claire, il parle surtout de Regulate, mais au cours de l’interview, il raconte avoir été plongé dans la marmite du G funk par les membres d’Above The Law, ce qui fera plaisir aux puristes du style, Cold 187 Um étant régulièrement cité comme un des fondateurs.

Dans ce mix, pas de Warren G, pas d’Above The Law (ou presque) mais du gros G-Funk, du très laid back au plus rugueux, de Long Beach à Oakland, de San Diego à Vallejo. On ne va pas non plus se lancer dans de longues explications techniques, mais plutôt voyager au gré des titres de cette sélection qui se concentre sur une période assez courte, de 1993 à 1998.


On commence à Compton, on enchaîne par une virée dans la Bay Area, avant de redescendre tranquillement vers le sud. Plongeons dans cette sélection piste par piste :

Lil ChillNo Brighter Dayz - 1997

Un départ tout en douceur, mais tout en tristesse, avec ce morceau extrait de l’excellente compilation Westpresentin - The West in peace compilation, (déjà citée dans Funky Wheels 5) sortie chez Hoodlum records, qui a pressé l’album Ain’t No Luv Lost de Lil Chill 2 ans auparavant. Le morceau est produit par Murry Blumfield, de la Shaft Gangsta Click, aux manettes de la compil. Blumfield avait évoqué un volume 2, en 2013, mais il semble que ça soit resté au stade de projet.


Kurupt & DeonKeep Tryin’ - 1998

Encore un morceau tiré d’une compilation, D-Shot presents : Boss Ballin’ 2 - The Mob Bosses. On s’éloigne de L.A. pour monter vers le nord, car c’est D-Shot, frère de B-Legit, qui réunit beaucoup d’artistes de la Bay : les membres de The Click, en solo ou au complet, mais aussi Too $hort, Luniz, San Quinn & Messy Marv… La production, plus synthétique, est signée Studio Tone, un des architectes du son de la Bay. Kurupt est l’un des rares artistes hors-Bay de la compil, avec Snoop et Daz aux côté de The Click sur le premier titre, et, plus étonnant, Redman et Keith Murray qu’on entend sur une autre prod de Studio Tone. Quant à Deon, elle a fait des chœurs pour B-Legit et surement d’autres pour ses collègues de Sick Wid It.


Blackjack - Whatever It Takes – 1996

On reste dans le G-Funk smooth, avec ce groupe de East Palo Alto, une petite ville située au creux de la Bay, entre San Francisco et San Jose. La production soyeuse est signée Black Jack (le producteur, qui a donné son nom au groupe). Pour ne rien gâcher, Bo Rocc du Dove Shack et Nancy Fletcher viennent apporter un peu plus de douceur aux refrains.


Pho BaloDrastic time feat. Nate & Michelle -1997

Toujours plus laid back, avec ce trio de San Francisco, sur leur très bon premier album, The Chosen Few. Les connaisseurs auront reconnu le sample de Freddie Jackson, utilisé sur un tube de chez nous, sorti un an plus tard… Pho Balo existe encore, ils ont célébré leur 20 ans de carrière en 2016, mais apportez-leur votre soutien, ils totalisent 80 petits likes sur leur page facebook.


Richie Rich - Let’s Ride – 1996

C’est le « tube » de cette sélection, avec un refrain très efficace, produit par Ali Malik, qui a collaboré avec de nombreux rappers de la Bay, mais aussi Sadat X. La légende d’Oakland, qui aurait inspiré à Snoop et ses collègues le nom de leur groupe, 213, en appelant le sien 415 (l’area code de sa ville). Quand Richie Rich sort Seasoned Veteran, son troisième album , il est le premier MC originaire de la Bay à signer chez Def Jam, sans doute après le raz-de-marée du I Got 5 On It remix, où son couplet marque les esprits.


Mz. Kilo - All Over A Ho -1993

Une autre “grosse sortie” : ce morceau est issu de la soundtrack de Menace To Society, c’est lourd et dense, produit par Cold 187 Um. Quant à Mz Kilo, elle n’a a priori jamais sorti d’album, mais a gravité autour de Ruthless Records, d’où quelques apparitions sur des compilations, et sur le premier album de Kokane, quand il se faisait appeler Who Am I ?, à cause des problèmes légaux qu’il rencontrait en essayant d’imposer son blaze...


Phunk Squad - The Underground Phunk – 1994

Retour dans les profondeurs de l’underground californien, avec ce mystérieux duo de L.A., dont le seul projet dispo est une cassette 2 titres, avec le traditionnel sample de Funky Worm.


RBXBurn -1995

Moins obscur, car il s’est fait connaître sur The Chronic et Doggystyle (c’est un cousin de Snoop), RBX n’a pourtant jamais été vraiment sous les projecteurs : il fut l’un des premiers à quitter Death Row, en 94, avant de sortir son premier album, The RBX Files, duquel est extrait ce Burn au refrain toasté par E.D. Ameng. Tout est produit et mixé par Greg Royal, aka Gregski, légende californienne qui a travaillé avec des grands noms de la funk et du RNB comme Patrice Rushen, Funkadelic, Tony ! Toni ! Toné !


The Govenor & House Rep’s - Haters Rest in Peace -1995

Impossible de se tromper sur l’endroit d’où il vient quand on l’écoute rapper : The Govenor, MC d’Oakland, collabore ici avec The House Rep’s, pour ce morceau qui commence dans une ambiance sombre et froide avant de glisser vers quelque chose de beaucoup plus laid back. Malgré une apparition de 2Pac, l’album Floss Mode est aujourd’hui tombé dans l’oubli. Vous pouvez l’écouter en intégralité sur la chaîne Youtube de Governor, qui compte 9 abonnés.


Maniac2 Deep 2 Peep (Deep Enough Remix) - 1994

Un morceau qui aurait pu devenir un hit, mais en fait non : Maniac (à ne pas confondre avec le rapper chicano du même nom) n’a rien sorti d’autre que ce maxi, 2 Deep 2 Peep, avec 3 remixes, produit par Vic C, qui a collaboré avec des grands noms comme King Tee, Coolio, BG Knocc Out & Dresta


I.F.A. (International Family Affair)OG Funk – 1997

On reste dans la même veine, avec des sons “facile d’accès ” : claps funky, refrain qui rentre bien en tête, synthés aigus et ligne de basse bien ronde. Encore une fois, ça sent fort la Bay, avec des roulements qui rappellent E-40 et ses collègues. Pour cause, les 4 membres viennent de Stockton, East Palo Alto et Oakland. L’album est produit par D-Shoot, membre d’I.F.A., et Ivan Johnson, aka I.V., collaborateur régulier de Daz.


The Ballers - Ain’t Nothin Changed – 1997

On quitte complètement la Californie avec The Ballers, originaires d’Orlando, en Floride. Le mystère est complet sur ce groupe, qui n’a sorti qu’un album, A Day Late and A Dollar Short , plutôt exceptionnel : 14 titres, pas de featuring, rien à jeter, et une très belle pochette. Les productions sont riches, léchées, les flows plein de groove. On y trouve un mélange d’influences sudistes et californiennes, parfaitement réussi.


Sir Johnny - Down Ass Niggaz – 1994

Un autre titre perdu dans les marécages, hors de la Californie : Sir Johnny vient de Chicago, mais ce n’est pas évident en écoutant le morceau. Avec une mélodie naïve, des nappes cheesy, l’ensemble sonne un peu daté. Pourtant, on tombe sous le charme particulier des vieux sons G-Funk auxquels on peut objectivement trouver pas mal de défauts, mais qui joue sur une corde nostalgique qui l’emporte sur le reste.


That Nigga Winfree - Glass City – 1997

L’album Something to Ride 2 a été enregistré en 1997, mais n’est sorti qu’en 2011, sans label. Winfree a tout ait lui-même : productions, rap et même talkbox. Les sonorités westcoast classiques de la fin des années 90, avec des gros claps qui s’écrasent sur des synthés aigus, un rythme soutenu qui donne envie de faire du C Walk. Et pourtant, ça vient de Toledo, Ohio.


Lord G - Bringing It – 1997

On reste dans le classic, avec un sample bien gras d’Atomic Dog. Lord G vient de Detroit, où il se faisait appeler Eagle GT à ses débuts, avant de migrer vers l’ouest et de signer chez Death Row, où il a notamment enregistré le titre My Moni Rite, qui apparaît en bonus track sur la cassette d’Above The Rim. S’en suit une riche carrière : après avoir rejoint le label Red Ant, puis le groupe Militia, il a continué sur sa lancée en travaillant sur d’autres B.O., et a même été coach vocal pour le jeune Lil Bow Wow.


Sinister - Bank Heist – 1994

Une carrière avortée et surtout un destin tragique : petit frère de Big Evil, un tueur des Neighborhood Family Bloods, qui fut condamné à mort en 91, Sinister échappe d’un procès pour double homicide en 89 avant de se faire remarquer par Suge Knight. Il signe chez Interscope et sort en 94 l’album Mobbin for life, produit en grande partie par Tony D. Pizzaro, qui a beaucoup collaboré avec 2Pac, notamment. Emprisonné au moment où sort son premier projet, il se fait virer de son label. Après sa libération en 2004, il se fait tirer dessus en 2007, et meurt sur le coup.


Filthy Frank - Luv N Da Hood – 1995

Un morceau léger, avec un refrain chanté propice aux rides ensoleillées. Filthy Frank vient de Watts, et n’a a priori sorti que ce 2 titres produit par Brian G, qui a travaillé avec pas mal d’artistes locaux, dont O.F.T.B., groupe signé chez Death Row, qu’on retrouve surtout sur les compilations et B.O. du label.


Bombshell - Tell Me – 1996

Là, c’est le cœur qui s’exprime, avec ce magnifique sample de 52nd Street, déjà utilisé par 3 X Krazy sur leur hit Keep it On The Real. Bomshell vient de Detroit, elle a sorti une dizaine de maxis, sans jamais réellement décoller.


Knightowl - Take Another Hit – 1997

On finit avec un BPM lent, un flow plein de roulements, une atmosphère maximum laid back, parfaite pour fumer dans un lowrider le long de la côte. KnightOwl est un rapper chicano de San Diego. Il s’est fait connaître avec Daddy Im in love with a gangsta, réputé pour être un des premiers son étiqueté gangsta rap à parler d’amour. Après un signature chez Columbia, il part en indé et monte son label Sawed Off Records, qui lui permettra de lancer Mr Shadow, notamment. Repéré par Eazy E, il faillit signer chez Ruthless, avant que le sida n’emporte son patron. Ça ne l’a pas empêché de poursuivre une longue carrière, depuis 1992. Son dernier album est sorti en 2017.


Liste des titres :

  1. It’s a Lil Bit Different Intro
  2. Lil Chill – No Brighter Dayz
  3. Kurupt & Deon – Keep Tryin’
  4. Blackjack - Whatever It Takes
  5. Pho Balo – Drastic time feat. Nate & Michelle
  6. Richie Rich - Let’s Ride
  7. Mz. Kilo - All Over A Ho
  8. Phunk Squad - The Underground Phunk
  9. RBX – Burn
  10. The Govenor & House Rep’s - Haters Rest in Peace
  11. Maniac – 2 Deep 2 Peep (Deep Enough Remix)
  12. I.F.A. – OG Funk
  13. The Ballers - Ain’t Nothin Changed
  14. Sir Johnny - Down Ass Niggaz
  15. That Nigga Winfree - Glass City
  16. Lord G - Bringing It
  17. Sinister - Bank Heist
  18. Filthy Frank - Luv N Da Hood
  19. Bombshell - Tell Me
  20. Knightowl - Take Another Hit

mix et dessin : Tibo


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)