Accéder directement au contenu

Sélections

Lil B Based Lessons

Une compilation pour célébrer l’œuvre du Based God

KallMeTheDoctor & Tis & _W___, le 6 février 2017

Personnage important, mais souvent incompris et sous-évalué dans le paysage du rap contemporain, il est grand temps de rendre à Lil B "The BasedGod" la place qui lui revient.

Parti de rien, Lil B "The BasedGod" (aka Brandon McCartney) est devenu une figure incontournable du hip-hop. Celui que beaucoup pensaient n’être qu’un clown d’internet ou un phénomène éphémère est (accidentellement) devenu un des rappeurs les plus influents de la décennie.

- Télécharger la compilation

- À relire, ce portrait réalisé par Dirt Noze pour FoxyLounge

Aujourd’hui, il est enfin reconnu à sa juste valeur par ses pairs, que ce soit Lil Yachty, Vince Staples, Chance the Rapper, G-Eazy, Friendzone (duo composé de Dylan Reznick et du regretté James Laurence), E-40, Joey Purp, Metro Boomin, Main Attrakionz, ILoveMakonnen, Earl Sweatshirt, Kendrick Lamar ou encore Danny Brown qui le qualifie de David Bowie des temps modernes.

Outre sa comique apparition sur ESPN, Lil B a gagné le respect d’autres médias, tels que CNN et MSNBC qui l’ont interrogé afin d’évoquer la situation inégale des Noirs américains et d’exprimer son opinion sur les différents candidats à la présidentielle américaine. Ces brèves sorties ont montré au monde que derrière ses mongoleries, se cache un homme sensible et intelligent. En attestent son livre Takin’ Over by Imposing the Positive et ses nombreuses conférences dans les universités les plus prestigieuses des USA (MIT, UCLA, NYU, UF, CMU, etc).

Désormais, son influence s’étend au-delà des frontières américaines ; du skateboard et des Vans, des pantalons slim et vêtements pour femmes dans le rap (Young Thug, Jaden Smith), en passant par la gratuité de ses projets et une productivité à faire passer Gucci Mane presque pour un amateur. N’oublions pas sa cooking dance (usurpée par James Harden) et la manière de rapper de Future. Mais c’est principalement sa based music (communément appelée cloud rap) en collaboration avec le génial Clams Casino, qui a révolutionné la musique en ouvrant une nouvelle voie, encore rarement explorée à l’époque par les rappeurs et producteurs.

A l’occasion de la sortie de l’album Black Ken tant attendu, nous avons sélectionné 16 titres où Lil B enfile son armure de "BasedGod" et partage en toute sincérité ses émotions, ses craintes et les réflexions qui le préoccupent et le déchirent intérieurement. 16 titres qui ont marqué l’Histoire, probablement à tout jamais.

Rest in power James Harold Laurence :

if you shit on Lil B I really have to question you as a person, it means more than any political leaning imo

James☆ (@chuchulvc) 29 décembre 2016


Liste des titres :

  1. The world is ending [prod. Lil B ???]
  2. Illusions of grandeur [prod. Trey G/Tre Based]
  3. I hate myself [prod. Keyboard Kid]
  4. I’m the Devil [prod. Clams Casino]
  5. B.O.R. (Birth Of Rap) [prod. Clams Casino]
  6. Pain [prod. BigBoyTraks]
  7. I forgive you [prod. Gallardo Guttah]
  8. February’s confessions [prod. Lou Pocus]
  9. Heard her cry [prod. Bobby Music]
  10. Who you love [prod. Giorgio Momurder]
  11. I’m God [prod. Clams Casino]
  12. No black person is ugly [prod. Lil B]
  13. Motivation [prod. Clams Casino]
  14. Giving up [prod. J. Rawls]
  15. Flower rise [prod By Merkabah 13]
  16. I love you [prod. PicheDreams]

Sélection : Dirt Noze, D.Kleinfeld & KallMeTheDoctor
Mix : Tis
Artwork : _W___


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)