Accéder directement au contenu

Focus

Friendzone

Friends Never Die

Jocelyn Anglemort & KallMeTheDoctor & _W___, le 8 novembre 2017

Suite à la disparition de James Harold Laurence en janvier dernier, les scènes du rap et de l’électronique ont perdu l’un de leurs meilleurs éléments. Plus qu’un simple duo de producteurs, Friendzone a marqué au fer rouge le hip-hop et s’est installé comme l’un des pionniers du cloud rap.

- Téléchargez le mix

Basé dans la Bay Area à Oakland (nord de la Californie aux États-Unis), Friendzone est constitué de Dylan Reznick né le 13 juillet 1987 et de James Laurence le 26 février 1989, deux nerds fans de musique, de jeux vidéo et de la culture nippone au sens large. Les deux musiciens se sont rencontrés en 2005, à l’occasion d’une soirée organisée chez Dylan. À cette époque, les deux compères étaient à des années-lumière du hip-hop : James produisait encore de la noise expérimentale, alors que Dylan était guitariste dans plusieurs groupes de punk rock, dont Robin Williams On Fire. Riches de leurs expériences très diverses, ils décident en 2007 de fonder ensemble Destroy Tokyo, un groupe d’indie rock, en compagnie de Chris Danko (claviériste) et Preetom Choudhury (batteur). Toutefois, ce n’est que trois ans plus tard que les choses sérieuses commencent. Par curiosité musicale, ils prennent la décision de se lancer dans le hip-hop et forment dès lors le duo Friendzone. Afin de pouvoir diffuser librement et gratuitement leur art à travers le monde, ils créent leur compte Tumblr qui gagne très rapidement en popularité, non seulement grâce à leurs productions, mais également à la mise en avant d’artistes similaires par le biais de leur série de mixtapes Kuchibiru Network. Leur musique lo-fi, nuageuse et éthérée ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd puisque dès 2010, Main Attrakionz, composé de Charles Grover (Squadda B) et de DaMondre Grice (Mondre M.A.N.), tombe sous le charme de leurs instrumentales et se mettent à collaborer en vue de la sortie de 808s & Dark Grapes II. Une union plus que fructueuse qui donnera naissance aux titres désormais légendaires Chuch et surtout Perfect Skies, respectivement samplés du producteur italien d’ambient Gigi Masin et du groupe de J-Pop Perfume.

Depuis le succès de 808s & Dark Grapes II et cette étiquette de cloud qui leur colle aux fesses, Friendzone est passé de l’ombre à la lumière. De nombreuses sollicitations, principalement de rappeurs, ont commencé à débouler. Parmi eux, Deniro Farrar, Antwon, l’adolescent scandinave Yung Lean, A$AP Rocky grâce au flair de feu Yams, Shady Blaze, Eddington Again, Kendrick Lamar ainsi que son collectif TDE. Après avoir jugé les instrumentales trop expérimentales, Kendrick et sa bande ont abandonné tout projet de collaboration.

Au-delà des grands noms, Friendzone a participé à l’expansion de cette contre-culture cloud rap au sein du hip-hop. Ils n’ont pas hésité à intégrer leur héritage synth-pop dans leurs instrumentales pour un résultat plus que convaincant. En témoignent les titres Moments (Part 2), Spoken Jewelz, J.D. ou encore Sweet Dream. Dylan et James sont même allés plus dans la conception de leur musique en traitant des samples improbables. On pense bien évidemment à Imogen Heap, au groupe islandais de post-rock Sigur Rós, le groupe suédois Air France, Aphex Twin ou encore Boards of Canada. Mais surtout à de nombreux artistes japonais, à savoir : Tomoko Sasaki, Perfume (les Spice Girls version asiatique), Takenobu Mitsuyoshi, voire Aira Mitsuki. Le duo est sorti des sentiers battus en clamant haut et fort son amour pour le Japon. Hormis les samples, il cite comme influences Uyama Hiroto, producteur ayant travaillé avec Nujabes avant sa tragique disparition, et la regrettée princesse Yukko (Yukiko Okada), chanteuse de J-Pop, décédée à 18 ans suite à un suicide et illustrée par la talentueuse Miu Hatano. La vaporwave mise à part, l’époque où il était ringard de s’afficher comme fan de mangas et du pays du Soleil-Levant est désormais révolue en partie grâce à eux. Beaucoup se sont engouffrés dans cette brèche. Xavier Wulf et son album commun avec Bones ダサい (Lame) (qui contient d’ailleurs une piste produite par Friendzone, Perusha Kyūden (Persian Palace)), les Sad Boys et Gravity Boys, PNL, Lil Peep, 90s Bambino, Antonio, Hnrk, Black Kray, les célèbres chaines YouTube Hidden Behind Leaves, デーモンAstari et FE2005 sont les premiers noms qui nous viennent à l’esprit.

D’une manière ou d’une autre, Dylan et James ont largement contribué à ce qu’est devenue la scène alternative de hip-hop. Leurs noms seront gravés au panthéon du cloud rap, aux côtés de Lil B, Clams Casino, Blue Sky Black Death, Keyboard Kid, Young L, etc. Que ce soit grâce à leurs side projects Chlorine Mist (Dylan), Aquacure (duo constitué de James et David Merritt), Main Attrakionz (dont 808s & Dark Grapes III a été entièrement produit par Friendzone) ou seuls, ils ont été, sont et seront une source d’inspiration.

Le 29 janvier 2017 restera à jamais gravé dans les mémoires. On se souviendra de cette journée noire. Celle où nous avons perdu James Laurence, un artiste surdoué, et par-dessus tout, un homme au grand cœur. Les hommages ont afflué de toutes parts. Stricty, Clams Casino, Nedarb, Yung Lean, Ricky Eat Acid, How To Dress Well, Ryan Hemsworth, L.W.H, Shady Blaze, Julian Wass, Skywlkr, Keyboard Kid, Ftureable, Fifty Grand, Lederrick, SuicideYear, Pepperboy, Squadda B, Mondre M.A.N. et bien d’autres. Une liste à laquelle GREAF et Misogi auraient pu s’ajouter tellement leur musique en est influencée. Ce tragique évènement nous a rappelés à quel point Friendzone nous avait énormément gâté pendant tant d’années, sans ne jamais rien demander en retour. C’est lorsque l’on perd quelqu’un ou quelque chose que l’on se rend compte de son importance. Le monde de la musique l’a (une fois encore) appris à ses dépens. Malgré la disparition de James, Friendzone restera l’un des symboles de ce rap nuageux et mélancolique. Et ce, pour l’éternité…


Liste des titres :

  1. Eddington Again - Lyft [prod. Friendzone]
  2. Friendzone - A.L.L.
  3. Main Attrakion - G.O.Style (feat. Robbie Rob, Dope G & Lo Da Kid) [prod. Friendzone]
  4. Main Attrakionz - Chuch [prod. Friendzone]
  5. Squadda B - I Miss Y’all [prod. Friendzone]
  6. Mondre M.A.N. - Do Or Die (feat. Shady Blaze) [prod. Friendzone]
  7. Friendzone - Moments (Part 2)
  8. Main Attrakionz - Spoken Jewelz [prod. Friendzone]
  9. Antwon - Automatic [prod. Friendzone]
  10. Main Attrakionz - Perfect Skies [prod. Friendzone]
  11. Lil Wayne - Don’t die (feat. Birdman) [Friendzone edit]
  12. Main Attrakionz - Shoot The Dice (feat. Shade Blaze) [prod. Friendzone]
  13. Main Attrakionz - G.O. All I Know [prod. Friendzone]
  14. Shady Blaze - Follow Me [prod. Friendzone]
  15. Friendzone - J.D.
  16. LVC - Why Don’t You Love Me (feat. Freddy Ruppert) [prod. James Laurence]

LVC est un projet solo de James Laurence créé avant le duo Friendzone.


- Bandcamp
- Facebook
- SoundCloud
- Tumblr
- Twitter
- YouTube

Cover : _W___
Mix : Jocelyn Anglemort



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)