Accéder directement au contenu

Focus

Black Kray

Indépendance et rap ghotique

KallMeTheDoctor & Tibo BRTZ, le 9 septembre 2016

Black Kray est un rappeur américain reconnu pour son style atypique, perché sur une branche à mi-hauteur entre mélancolie et Flexico, son monde imaginaire. Fondateur du collectif Goth Money Records (GMR) et porte-drapeau d’une scène rap méconnue du grand public, il est issu de cette génération internet qui prône une musique sincère, parfois étrange, mais toujours loin des sentiers battus par les têtes d’affiches de la scène rap.

- Télécharger le mix 100% Black Kray (par KallMeTheDoctor & Tibo)
- Télécharger la compilation (morceaux séparés)

Black Kray (aka SickBoyRari, Gvcci Kray, …) est originaire de Richmond (Etat de Virginie, USA) où il fréquente la même école que le mystérieux Lil Ugly Mane. Il commence à rapper vers l’âge de 10 ans avec deux de ses cousins et deux années plus tard, il sort son premier morceau, en collaboration avec Hunned Mill (HM), son fidèle acolyte. Déjà à cette époque, ils se démarquent par leur style vestimentaire gothique, leur passion pour le skateboard et leur vif intérêt pour le hard rock et le metal. Impensable dans une « communauté afro-américaine biberonnée au basketball et au hip-hop » comme le concède Hunned. D’ailleurs il avoue même avoir passé deux ans à n’écouter que du métal et du hard rock, ce qui a façonné leur processus artistique. Ensemble, ils créent le groupe Terrorist Posse, qui, malheureusement, a disparu des circuits aussi vite que Jamelia.

C’est en quittant Richmond que la carrière de Gvcci Kray prend un virage important. Autour de 2011, avec 200$ en poche, il décide de s’installer à Los Angeles (Californie, USA) en compagnie de son bras droit, H. Mill. Son job chez McDonald’s lui permet de financer ses projets musicaux. Une année plus tard, en mars 2013 et aidé par le même HM, il met sur pied le désormais célèbre collectif Goth Money Records dont il est le CEO. Celui-ci croît avec l’adhésion de nouveaux membres : MFK Marcy Mane, producteur maison, Karmah, Luckaleannn et Kane Grocerys. Chacun vivant de son côté, le groupe n’a encore jamais eu l’occasion de se produire en live au complet. Marcy Mane habite à Washington DC, d’autres à New York, Chicago ou en Virginie. La distance ne les a pas empêchés de rester en contact. En effet, ils ont sorti plusieurs projets tels que Runnin Round ou le délicieux morceau de Kane Grocerys Columbine Homicide produit par D33J et Shlohmo.

Cependant, SickBoyRari a pris l’habitude de se tourner vers des producteurs montants et extérieurs à son crew, comme suicideyear ou l’illustre SpaceGhostPurrp qu’il admire énormément. Il fut l’un des premiers rappeurs à poser sur les prods d’Antonio et de Nedarb Nagrom par exemple. Il a réussi à créer son propre environnement, notamment grâce aux instrumentales de 10k Motorola, GREAF, 90s Bambino, Tokyo Ghost, Triads, Horse Head, Jayyeah, Tim3_l3ss, Young L (aka Young Legend, membre du célèbre groupe The Pack dont Lil B est le porte-drapeau), Kenshi, Pentagrvm, Smitty The BG, voire LoudMouf Kang (liste non exhaustive). Point commun entre tous ces artistes : des beats pleins d’émotion et de mélancolie. Car c’est l’essence même de sa musique.

Kray raconte dans une interview avec Nedarb être « déprimé ». Il ajoute : « Pas tristement déprimé, mais « depressed off happiness ». Ce sont ses sentiments, son spleen qui guide sa plume sur des mélodies douces et planantes, à défaut d’avoir un « p***** de vécu ». Il n’hésite pas à décharger son cœur d’un fardeau émotionnel manifestement trop lourd pour lui. Une sincérité qui ne va pas sans nous remémorer les plus belles heures de Squadda Bambino. Le réflexe est de lui coller l’étiquette de cloud rap, très en vogue depuis l’éclosion de la légende Clams Casino. Or, sa musique est bien plus diverse. Certes, on lui reconnait ces ambiances nuageuses, mais également des touches de chillwave, de go-go music, de rock avec The Wolf Parade, de pop avec Cults, de witch house avec Wright Wing, de trap, de gangsta rap avec Ice Cube, de drill, le tout enrobé dans du romantisme macabre couplé à un flow rappelant parfois celui de Gucci Mane, de Lil B fidèle à son spoken word et ses off-beats, ou les aboiements autotunés de Chief Keef.

Tout son cirque a suscité la curiosité et l’intérêt de plusieurs maîtres de cérémonies. Tout d’abord, Bones l’invite sur TrenchCoatMafia, l’un de ses premiers featurings. Les ex-membres du Raider Klan, Chris Travais et Xavier Wulf sur Prophet et Tamagochi, respectivement. Smug Mang sur sa cassette Smug God. C’était sans compter sur Yung Lean (à qui Kray a réclamé $ 10 000 pour tout projet commun) qui a consenti à "vendre son rein gauche" afin de pouvoir enregistrer Pearl Fountain.

Toutefois, c’est avec Bladee qu’il forme le plus beau duo. En témoignent Friday Nite et 7 roses, où son rap à peine articulé se mêle à la douce voix résonnante du jeune Scandinave. Loin de la productivité des $uicideboy$ ou de Young Thug, Gvcci Kray se focalise davantage sur un ou deux albums annuels, cohérents, délicieusement produits, et finement travaillés. Que ce soit le choix des beats, des pochettes décalées et inspirées de la grande époque du studio Pen & Pixel, ou sa technique de rap si singulière.

Parti de rien, Black Kray ne doit rien à qui que ce soit dans l’industrie du disque. Tout ce qu’il a obtenu dans la musique, il ne le doit qu’à son crew Goth Money Records et à Dieu à qui il dédie plusieurs prières dans ses couplets.


— Nedarb Nagrom : « Que pouvons-nous attendre de toi à l’avenir ?
— Kray : De nouveaux châteaux, plus d’or, plus de diamants, plus de téléphones, plus de musique, plus de concerts, plus de bonheur, ainsi qu’une famille en or."

C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Parmi ses projets majeurs, on recense Still Struglin Still Shinnin, Nitemare on Eml st, Goth Luv ou 700 Dagreez. Néanmoins, c’est en sortant Thug Angel qu’il a atteint son meilleur niveau. Les titres 4 U, 3rd Ward Doves et Uzi Kiss très touchants ont fait de lui un incontournable de cette scène trop souvent méconnue.

- Discographie de Black Kray


Liste des pistes :

  1. Benny Omar Garcia (prod. GeeKey)
  2. Glock Luv (prod. 90s Bambino)
  3. Flexican gudda luv (prod. by Horse Head)
  4. Pearl fountain feat. Yung Lean, Bladee (prod. by Yung Sherman, Aceae)
  5. Pink Motorola (prod. Blizzedout)
  6. Thug luv (prod. by Ghoste)
  7. Lil Shyne (prod. by Antonio)
  8. Hood angels (prod. by Antonio)
  9. Tru friends never say die (prod. by Nebard Nagrom)
  10. 7 roses feat. Bladee (prod. by Pentagrvm)
  11. Lil Kim (prod. by Tokyo Ghost)
  12. Tearz 7 doves 7 blunts (prod. by Triad$)
  13. 4eva by my lonely (prod. by Nedarb Nagrom)
  14. Welcome to 1976 chill wavey thoed era edition

Cover art : Tibo BRTZ & Dirt Noze



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)