Accéder directement au contenu

Focus

BROCKHAMPTON Le meilleur boys band du monde

De Corpus Christi à Los Angeles

Evidji & KallMeTheDoctor & Tibo BRTZ & Tis, le 18 juin

BROCKHAMPTON, l’auto-proclamé meilleur boys band du monde, a littéralement saturé l’année 2017 avec sa trilogie "SATURATION". D’où vient ce collectif et comment s’est-il formé ? Difficile de résumer simplement l’identité d’un groupe débordant d’énergie et de personnalités. Retour sur l’ascension éclair de cette petite communauté partie des rues de Corpus Christi, Texas pour en arriver aux lueurs révélatrices de Los Angeles, Californie et s’engouffrer dans les longs couloirs de Sony Music.

Télécharger le mix

Tout a réellement commencé à San Marcos, Texas où Kevin The Abstract a formé un premier groupe (AliveSinceForever aussi appelé ASF) avec, entre autres, ses amis de lycée Ameer Vann et Dom McLennon en 2012. Un seul projet (un EP, THE ASF EP) a vu le jour de ce premier émoi puis ASF s’est rapidement séparé en 2014. Une séparation qui, avec le recul, ressemble davantage à une évolution en ce qui deviendra officiellement BROCKHAMPTON en 2015.

BROCKHAMPTON est constitué du trio de base d’AliveSinceForever, avec toujours Kevin The Abstract qui se dégage en leader naturel, puis une ribambelle de nouveaux membres recrutés par l’intermédiaire du forum du site KanyeToThe. Rappeurs, chanteurs, producteurs, graphistes, webmaster, monteurs vidéo ou autres managers forment cette nouvelle entité dénombrant environ quinze jeunes gens. Dans un premier temps, cette e-communauté réalise et monte ses premiers morceaux en tant que groupe via ce même forum, mails et autre chat privé ; toutefois les membres comprennent rapidement que s’ils souhaitent réellement bâtir quelque chose ensemble, cela impose un investissement supérieur de leur part.

Inspiré par la scène du film "The Social Network" où Mark Zuckerberg installe son QG dans une maison à Palo Alto avec ses associés, BROCKHAMPTON prend la décision d’emménager tous ensemble dans une maison, un acte fondateur. Ils résident tous ensemble à San Marcos, Texas. Ceci va leur servir à se comprendre et à appréhender la manière de créer de chacun. Une année de transition capitale dans la mutation du groupe qui décide ensuite de déménager à Los Angeles, Californie en suivant une intuition de son leader.

"Apple had to get out the garage at some point" : le collectif cite souvent les structures d’Apple ou de Facebook comme références et inspirations. Ils veulent également changer le monde et faire des choses qui n’ont jamais été faites. Leur épopée se lance officiellement en mars 2016 avec la sortie de leur première mixtape ALL-AMERICAN TRASH. Les premiers jets sont tracés bien que ce projet soit loin d’exposer le potentiel entier du collectif. C’est alors qu’une fan base apparaît spontanément, également « récupérée » du premier album solo de Kevin The Abstract MTV1987 sorti en 2014, et suit les exploits de BROCKHAMPTON dans l’underground de la toile.

Puis vient l’ère SATURATION… La sortie du premier volet en juin 2017 s’accompagne d’une première vague d’euphorie face à cet univers frais, décomplexé et expérimental. Les influences rap (Kanye West, Lil Wayne, Outkast) et pop (Justin Timberlake, Britney Spears) volontairement assumées séduisent d’abord timidement puis le mélange prend de manière fulgurante par la suite avec les livraisons de SATURATION II et SATURATION III (respectivement en août et décembre de la même année). Le feu est mis aux poudres et la fan base initiale se transforme en die-hard fans puis enfin le grand public récupère le train en marche. Au fur et à mesure des morceaux, chaque individualité se dessine davantage tout en gardant une solide cohérence entre les différents membres. On ne peut pas éviter de faire le parallèle avec Odd Future, un autre collectif qui, quand il a explosé aux yeux du monde, de par ses fortes personnalités, a littéralement causé un séisme sur la planète rap. Ce qui est clair, c’est que le groupe de Tyler The Creator a joué un rôle, plus ou moins direct, dans la formation de BROCKHAMPTON, en termes d’identité et en montrant le chemin. Néanmoins, la différence importante à relever entre ces deux entités est que l’une comprenait des personnalités (trop) indépendantes, qui n’ont véritablement jamais fonctionné ensemble pour finalement se séparer rapidement ; quand l’autre plonge son attrait majeur dans l’alchimie entre tous ses membres.

À force d’exposition et de reconnaissance sur la place publique, les sollicitations ont commencé à pleuvoir autour du collectif texan. C’est ainsi que le 30 mars dernier, par le biais de son compte Instagram Kevin The Abstract annonce que BROCKHAMPTON vient de s’engager avec RCA Records (filiale de Sony Music, comptant A$AP Rocky ou encore Justin Timberlake dans ses rangs) pour leur prochain album PUPPY, qui devrait voir le jour pour l’été 2018. En réalité, le deal pourrait être bien plus juteux, on évoque notamment un contrat de $15M pour un nombre de six albums répartis sur trois ans. Le leader du groupe explique également que pour devenir le meilleur boys band au monde, BROCKHAMPTON a besoin d’une structure les accompagnant dans un partenariat. Il tente également de rassurer les fans sceptiques par rapport à cette nouvelle, en affirmant que cela n’affecterait en rien leur manière de travailler et de produire de la musique.

Avec cette signature, BROCKHAMPTON passe dans la cour des grands et ne peut plus se cacher. De nombreux yeux sont dorénavant braqués vers eux et leur prochain projet. Celui-ci devait initialement être titré TEAM EFFORT mais ce brouillon a été repoussé indéfiniment pour le moment, pour faire de PUPPY leur 4e album officiel et debut album sur RCA Records.

Lorsqu’il a décidé de fonder BROCKHAMPTON en 2015, Kevin The Abstract souhaitait uniquement se faire des amis parce qu’il n’en avait aucun. En 2018, il en compte au moins quinze en plus d’une centaine de milliers de fans prêts à s’époumoner à chaque concert ; ils étaient d’ailleurs présents à l’édition de cette année du festival Coachella, en Californie. On peut le dire, un phénomène a vu le jour et il ne semble pas prêt d’arrêter de nous stupéfier.

PS : Suite à des accusations d’abus sexuels, un communiqué est publié début mai 2018 indiquant qu’Ameer Vann quitte le groupe.

Télécharger le mix


Liste des pistes :

  1. Gold
  2. Boogie
  3. Fake
  4. Team
  5. Swamp
  6. Tokyo
  7. Milk
  8. Alaska
  9. Sister nation
  10. Gummy
  11. Johnny
  12. Junky
  13. Summer

Article & sélection : Evidji
Artwork : Tibo BRTZ
Coordination : KallMeTheDoctor
Mix : Tis



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)