Accéder directement au contenu

News

Ta-Ha est de retour

From Bondy to Tokyo

Oscar Courvoisier, le 29 juin 2016

Présentation d’une des plus talentueuses représentantes françaises dans le monde du RnB, Ta-Ha.

Ta-Ha est une franco-algérienne de 24 ans. Originaire de Bondy en banlieue parisienne la chanteuse tire ses premières influences de son quartier, Ta-Ha est un tableau dont chaque couleur est une influence musicale et chaque forme une expérience de vie. Car aujourd’hui c’est loin de Bondy que la chanteuse voit sa carrière prendre une nouvelle dimension puisqu’elle vit désormais à Tokyo ou elle puise son énergie et étoffe son personnage.

C’est début 2014, sous le nom de Senshi1992, qu’elle sort son premier EP Liquidcrystal. L’ambiance est déjà très nippone et les clips largement inspirés des premiers visuels de Yung Lean.

Un très bon premier EP qui nous avait fait découvrir l’univers de la chanteuse. L’évasion, l’amour, les voyages, le Japon et une certaine idée de l’esthétisme, voici les thèmes qui caractérisent l’univers de cette artiste.

Ta-Ha c’est avant tout beaucoup de sensualité dans la voix. Que ce soit quand elle chante ou quand elle rap à la mode cloud, elle a ce don de nous transporter et de nous faire voyager dans son univers sur un nuage de douceur. On peut également retrouver cette douceur dans les productions, entre RnB, soul et sonorités électroniques. La musique que propose Ta-Ha est moderne et sophistiquée.

Après le petit succès sur Soundcloud de son premier EP, Ta-Ha sort fin 2014 son second projet Tuareg Shawty, une vrai ode à son pays d’origine. Plus abouti et encore mieux produit que le précédent, le projet fera grand bruit notamment grâce à son single, LIL BIT.

Ce deuxième projet est aussi porté par un titre fabuleux, ORION en featuring avec ISSUE, la progéniture d’E40. Le rappeur, très loin de l’univers de son père, avait déjà bossé avec d’autres français, notamment le producteur Soufien3000. La collaboration est détonante.

Ta-Ha se fait remarquer à la suite de ce deuxième EP réussi et c’est avec le producteur français Myth Syzer qu’elle va collaborer dans la foulée de Tuareg Shawty. De leur collaboration va naître le morceau 92. Et quel bonheur d’entendre Ta-Ha évoluer sur une production d’un autre genre et de la voir sortir de son confortable univers.

Après le succès de ce morceau et de ses différents projets, on pouvais penser que Ta-Ha était lancée, et qu’un nouvel EP arriverait dans le courant de l’année suivante. Cet hypothétique projet qui aurait pu, à juste titre, la transformer en icône POP n’est malheureusement jamais arrivé. Mais « la patience est presque l’amour » et, enfin, plus d’un an plus tard, Ta-Ha est de retour avec un nouveau titre, Kawasaki Ninja.

Dans ce morceau, plus sombre qu’à son habitude, elle nous transporte dans un univers obscur digne du film Enter The Void, théâtre d’un gigantesque trip psychédélique dans la capitale japonaise. Elle raconte l’amour impossible entre une femme et un Yakuza.

« Les lyrics de ce morceau ne doivent pas êtres prisent de manière littérale » et elle précise "J’utilise cette image pour dire que peu importe qui vous aime et ce qu’on pourrait penser de cet amour, si cette personne est là pour vous aimer et vous protéger et qu’elle se donne à 100%, alors cela en vaut la peine".

— Ta-Ha (Dazed Digital)


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)