Accéder directement au contenu

Focus

The Trp, la musique du Cosmos

L’espace, l’amour et la vie

Oscar Courvoisier, le 3 mars 2017

Le groupe The Trp revient avec un nouveau morceau planant, "Before you know it", potentiel second extrait de leur premier album qui devrait sortir courant 2017. L’occasion de revenir sur ce trio extra terrestre.

The Trp est un trio international composé d’artistes flottants en apesanteur entre Londres et New-York. C’est lors d’une soirée à Paris que la fusion a opéré, et que les trois compères ont décidé de se réunir en une entité commune. De cette union va naître un groupe hors des modes, inspiré par l’espace, l’amour et la vie.

Au printemps 2015, le trio délivre son premier projet, Yahuda, en collaboration avec Michael Tousana, un artiste multi-facettes rencontré dans les rues de SoHo. Yahuda est un concept album qui n’entre dans aucune case, une introduction offerte au public, mêlant les sonorités, les expériences, les influences et les origines de chacun en un seul et même EP. Leur musique, particulièrement imagée, est alors une fusion entre soul, sonorités électroniques, influences tropicales et rap.

Les membres de The Trp aiment raconter des histoires, l’amour du story telling et les émotions constituant sans aucun doute leurs premières sources d’inspirations. Et cela n’est pas une simple impression d’auditeur, la plupart des chansons sorties par le groupe sont le cadre de formidables histoires.

Un an après leur projet 8 titres Yahuda, le groupe va revenir très fort avec deux nouveaux morceaux. Le premier, Never Learn, nous emmène au plus profond du subconscient d’une jeune femme. Le groupe s’est dit inspiré par les émotions pouvant êtres ressentis par tous les êtres humains à un moment ou à un autre de leur vie. La jeune femme dont ils parlent se retrouve ici au croisement de sa vie, une quête du bonheur insatiable qui l’amène à se remettre en question : changer de vie ou se contenter de cette routine qui la rend malheureuse. Le morceau est surprenant de profondeur et on peut déjà déceler les prémices de l’atmosphère qui viendra définir le trio.

Le second morceau, The System, est un véritable voyage cosmique. Une histoire d’amour en orbite géostationnaire, comme racontée par Carl Sagan en personne. A propos de The System le trio va confier lors d’un échange avec The Fader l’idée qu’ils avaient en tête lors de la composition du morceau. Et l’on comprend mieux l’ambiance qui peut se dégager de celui-ci.

« With this song we want people to feel like they’re bathing in euphoric liquid sunshine, inside a glass room with a new lover. »

Le groupe va ensuite revenir avec le titre Gummy Bears. Initialement prévu en sortie sur la série de mixtape de Kitty Cash, "Love The Free Vol. 3", le morceau atterrira finalement tel un objet volant non identifié sur le SoundCloud du groupe. Sur ce titre, le trio collabore avec le vocaliste ggpeach pour une nouvelle expérience psychédélique. Comme un certain Andre 3000 et son Prototype, le groupe explore l’amour extra terrestre via une balade à travers la voie lactée. Et si le choix du titre n’avait rien d’un hasard au regard de l’ambiance psyché du morceau ? Car les gummy bears, sorte d’équivalent à nos petits oursons Haribo, peuvent renfermer quelques petits secrets... De petits voyageurs spatiaux en herbe ont en fait découvert qu’en infusant du LSD à l’état liquide avec ces petits gummy bears, l’effet pouvait être explosif.

Et c’est quelque temps plus tard, en s’attaquant à un morceau qui n’est pas le leur, que le groupe va faire beaucoup de bruit. Quelques temps après la mise en ligne du morceau Gummy Bears, le trio va comme la majorité d’entre nous prendre le dernier projet de Frank Ocean en plein visage. Dans une interview accordée récemment à Naomi Clément, le trio se dit marqué par l’approche musicale du chanteur. Le fait que Blonde soit à contre courant de tout l’univers trap’n’b très à la mode ces derniers temps, marque profondément le groupe qui se reconnait dans son travail. Ils vont alors décider de retravailler le morceau Nights et le résultat est vraiment intéressant.

2017 est maintenant bel et bien là, et il semblerait que le groupe ait décidé d’utiliser son temps pour préparer la sortie de leur premier album. En guise de teasing, le trio vient de libérer deux morceaux sur sa page SoundCloud, le premier, Lavender, est encore une fois de plus accompagnée d’une magnifique histoire. Durant l’écriture du track, le groupe a imaginé deux amoureux voyageant dans la galaxie. Les deux aventuriers décident de s’établir sur une planète alien poussiéreuse, où ils découvrent une pousse de lavande qui va leur rappeler la terre. Et le symbole n’est pas choisi au hasard : dans le langage des fleurs, la lavande signifie « Répondez-moi », au sens de l’impatience méfiante, du questionnement amoureux. Dans une relation plus établie ou même une relation amicale, la lavande est symbole de « tendresse », comme l’évoque sa couleur mauve bleutée.

Dans un nouvel échange avec The Fader Le trio va plus loin dans l’image évoquée par la lavande.

« We were trying to capture that tactile, primal feeling. Lavender represents a little bit of home and humanity in an alien place, which kinda feels how society is today. With social media, always on our phones, there’s so many new things humans are dealing with, it feels new and alien. And taking a moment away from it all, going to Joshua Tree for a week or something, brings us home, back to nature, back to that primal feeling. »

Le second morceau, libéré il y a 4 jours, Before You Know It est encore une fois excellent. Rnb psychédélique serait sans doute la désignation adéquat pour parler de la musique de The Trp (à prononcer The Trip), même si le trio refuse d’être enfermé dans un genre précis. Ce dernier titre met en opposition des moments de tranquillité sublime et une intensité presque frénétique qui nous transporte encore une fois bien au delà de la ceinture d’Orion.

Préparez-vous à ce magnifique voyage astral en vous imprégnant de l’univers et des sonorités de The Trp.


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)