Accéder directement au contenu

Brèves

SOUDIERE Death EP

Le retour de Jeune Pirelli

Jocelyn Anglemort, le 24 janvier 2017

Découvert en 2016, le producteur français confirme qu’il est l’un des grands espoirs d’une scène trill/phonk en pleine expansion.

Après nous avoir gentiment giflé avec ses 3 projets l’an dernier (cf. notre top 2016) et seulement quelques semaines après la sortie de PURPLE PARTY, EP collectif avec son gang PurplePosse, Soudiere est de retour avec ce Death EP aussi court qu’addictif.

Conviant une nouvelle fois son lot de rappeurs US (nous n’en dévoilerons pas trop ici pour vous laisser le plaisir de les reconnaître), le producteur impressionne par l’utilisation minutieuse des samples vocaux, fruits d’un vrai travail de recherche, à l’image de la magnifique apparition de Fredo Santana sur Like Its Snowin.

Malgré la présence de plusieurs invités (Drae Da Skimask, Backwhen, Jake), la personnalité affirmée de Soudiere se dessine de projet en projet, notamment à travers sa capacité à brasser les influences sans jamais perdre en cohérence : Alone envoie Gucci Mane et sa fumerie d’opium en plein village Kokiri ; Fredo Santana tanne de la peau de loup en écoutant Enigma sur All I Ever Wanted ; Evil Shit amorce la descente de MDMA avec ses voix 90’s et ses synthés trance.

Frustrant par la courte durée de ses morceaux - rarement au-delà des 2mn 50 - espérons que ce Death EP ne soit que les soubresauts d’un album prochain. L’heure est venue d’augmenter la dose pour satisfaire les nouveaux accros.



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)