Accéder directement au contenu

Focus

L’année 2018 de Bones

et de la team Sesh

R$kp, le 19 mars

2018 a été très riche pour Bones et son équipe, retour sur les principales sorties qui ont fait leur année.

Ce début d’année 2019 bien rempli, avec le très bon début du Creep Tour (une quinzaine de dates aux États-Unis avec Fifty Grand, Drew The Architect, Cat Soup et Curtis Heron), la sortie de Sparrows Creek (album conjoint avec Eddy Baker), donne un bon prétexte à jeter un œil dans le rétroviseur et tracer une rétrospective de l’année 2018 pour Bones, et en filigrane pour la Team SESH, tant il est devenu évident que les deux sont indissociables.

Écouter la playlist sur Spotify / Apple

2018 a été une année prolifique pour la Team SESH ("sesh" en argot dérivé de l’irlandais désigne une équipe informelle, une alliance de circonstance) et notamment pour son iconique fondateur Bones, omniprésent, hyper-actif, hyper-productif, peu prolixe dans les médias mais dont la stratégie éditoriale sur le long terme se dessine clairement de projet en projet, de mois en mois.

L’année a été marquée par la fin très réussie du Dead Boy Tour (la tournée européenne) et une tournée américaine marquée par une augmentation remarquable des jauges de salles. La team continue à se structurer, développant du visuel, de la vidéo avec une équipe dédiée, du merchandising, une application Android (!), et publiant nombre de projets musicaux (toujours gratuits, restant en ceci fidèle à leur ligne fondatrice). Qu’on ne s’y trompe pas les équipes traitant les visuels, les vidéos, l’application et d’une façon plus générale la communication sont un point prépondérant de la stratégie de Bones. Tout comme les artistes musicaux ou vocaux de la Team SESH, ce sont de vrais artistes et ils contribuent à affirmer et imposer une image, un message unitaire, cohérent, immédiatement identifiable et renforçant la perception extérieure d’identification, de solidité et de professionnalisme de la Team.

Hors singles, l’année 2018 aura vu la parution de 38 projets (du EP 4 titres à l’album) des différents membres de la Team (une quinzaine actifs sur SESH en 2018), soit une moyenne approchant 3 projets par mois !

Une fois le panorama croqué, revenons à notre sujet central. On a vu Bones apparaître, s’impliquer, dans de nombreux projets en 2018. Retour donc sur les 3 qui, je le crois, résument à eux seuls l’année 2018 et l’évidente montée en puissance de Bones et de sa Team.


Mi-avril paraît Augmented, un 8 titres, en collaboration avec Cat Soup. Sur les prods glaciales à souhait de son complice, Elmo laisse échapper toute sa nostalgie, la noirceur, la lourdeur de la vie courante (vision noire – [mais réaliste ?] - jamais désespérée) tantôt sur un « banger », tantôt sur des morceaux plus aériens. Les 2 titres marquants de ce court album, et illustrant le propos, sont sans doute Pesticide pour son coté banger qui déboite et le très très bon Incompatible avec un coté très « Depeche Mode 80 » dans l’utilisation du metallo et de la mélodie synthé. Mais la sélection est rude tellement tous les titres sont bons.

- Bone & Cat Soup – Augmented : Soundcloud / Spotify / Apple


En fin de printemps notre Roi Midas de la Team SESH récidive et revient avec l’excellent PermanentFrown en collaboration avec Curtis Heron. 6 titres, concis, admirablement bien produits et d’une efficacité redoutable. On commence en terrain connu avec 911 sur un rythme et une prod., disons attendue. Très vite, dès le second morceau on part vers des horizons moins attendus avec de vraies parties chantées, aériennes, une sonorité moins noire, moins cold et plus « pop » (toutes proportions gardées bien sûr). 2 titres marquants : Utility avec son contraste marqué entre la voix d’outre-tombe et le placement du sample aérien en back au mixage et Fluoride qui est pour moi le single de 2018. Une basse saturée mais pas envahissante, une partie voix maitrisée, avec un rap quasi murmuré parfois, le sample de voix de femme qui tourne en back, la nostalgie, l’angoisse, qui se dégage de ce titre sont quasi palpables, une pure réussite ! Mais là encore le projet est tellement solide qu’il est bien difficile de choisir.

- Bones & Curtis Heron – PermanentFrown : Soundcloud / Spotify / Apple


Été 2018, en août, Bones sort LivingSucks un album solo de 16 titres, très réussi, confirmant la maturation de tous ces projets et annonçant une certaine évolution dans sa palette. Mais ce très qualitatif album sera très vite refoulé, à l’automne, par LE projet de l’année.

- Bones – LivingSucks : Soundcloud / Spotify / Apple


En novembre sort TheManInTheRadiator qui pour moi restera l’album de l’année 2018. On y retrouve 28 titres de grande qualité, mêlant habilement (transcendant même) toutes les facettes de l’artiste que nous avions découvert au fil de ses projets et de ses collaborations. Les influences sont multiples (metal, cold wave, musique classique, …) et, véritable tour de force, forment un tout homogène et équilibré. Les textes restent dans les thèmes chers à Bones, autour de la peur, de la mort, de la difficulté de vivre, (mais pas que…), solides, inquiétants. Il démontre tout au long de ces morceaux son exceptionnelle souplesse vocale, passant du rap, au chant (tantôt rageur, tantôt très pop), au murmure (à la limite de l’incantation parfois), passant des graves aux aiguës avec une facilité et une maîtrise déconcertante. Les effets sont limités et utilisés à bon escient, toujours pour servir le propos et pas comme artifice. Cet album est une vraie réussite et devrait devenir une référence du genre. Difficile de détacher 1 ou 2 titres, tellement l’ensemble est solide, varié et cohérent, malgré tout je pense que Not on my Watch et 4x4 constituent de bonnes portes d’entrées dans le projet.

- Bones – TheManInTheRadiator : Soundcloud / Spotify / Apple

Bones montre vraiment tous les signes positifs de l’artiste en pleine ascension, ainsi que la Team SESH. Seule la France semble marquer un temps de retard pour reconnaitre cet artiste à sa juste mesure et lui donner la place qu’il mérite vraiment.


Liste des titres :

  1. Bones — ThisGameIsRigged
  2. Bones — 4x4
  3. Fifty Grand — Reasons
  4. Kodyak — On Mourning (ft. fifty grand)
  5. Bones & Cat Soup — Incompatible
  6. Bones — Fluoride
  7. Cat Soup — Endgame (ft. Mike Frost)
  8. Drew The Architect — Wonder If They’ll Miss Me
  9. Drip-133 — StillTech
  10. Greaf — This Was All His Idea
  11. Ghost/\/ghoul — No Sleep 4 You
  12. b.b. — Remember
  13. Vegard — Uansett Hva Så Samma Hva

VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)