Accéder directement au contenu

Mixes/Compilations

SAINT300 From Kadievka To Fort Kaine

Kaine with a K

Irandal La Flare, le 11 juin

Threezy, réincarnation de Stakhanov au cœur de la Rust Belt.

Avec Akron et Kansas City, Fort Wayne fait partie de ces villes du Midwest où le rap se fait l’écho de la musique d’Oakland et plus largement de celle de toute la Bay Area. Si cette connexion entre des scènes pourtant distantes de plusieurs milliers de kilomètres existe depuis les années 90, l’une de ses expressions récentes les plus marquantes est certainement la série des Devilz Rejects, albums communs d’Ampichino & The Jacka.

L’influence de ce dernier est considérable dans le Midwest. Sa musique - et plus particulièrement son deuxième album solo The Jack Artist - a inspiré toute une flopée d’artistes de l’Ohio, de l’Indiana ou encore du Missouri, qui cherchent à reproduire et à recréer son si caractéristique Dope Boy Blues : un récit sans concessions, mais aussi sans glorification, de la vie quotidienne des dope dealers, sur des prods aériennes à base de samples de soul et de R&B.

Parmi ces scènes du Midwest où l’ombre du Jacka continue toujours de planer, on retrouve donc Fort Wayne, ou comme la ville est surnommée par ses artistes : Fort Kaine. Et parmi les rappeurs locaux les plus intéressants à suivre, il y a notamment Stu Hustlah, Lil Juu Widdaus, Eazy Racks, A.N.T et bien sûr Saint300, à qui cette compilation est donc dédiée.

Stu est probablement le plus talentueux de cette scène, c’est en tout cas celui le plus à même de proposer des projets consistants d’un bout à l’autre et celui qui compte le plus de « local classics » à son compteur, avec notamment cet extraordinaire album commun avec Lil Juu qu’est Lillie Street is the Street. En parlant de Lil Juu, celui-ci fait plutôt figure de diamant encore parfois un peu trop brut. Si son excellent projet XXIII de 2017 lui a enfin permis d’avoir un projet solo sans le moindre temps faible, ce sont avant tout ses morceaux les plus émotionnels, les plus personnels, les plus déchirants que l’auditeur retient à l’instar des deux Rest in Peace où il rend hommage à tous les disparus de sa communauté. Eazy Racks & A.N.T se font un peu plus rares que les trois autres mais ils disposent tous les deux d’une solide discographie et surtout leur double album commun Hoodfellas 2 est un classique absolu du rap du Midwest que je ne peux que chaudement vous recommander.

De son côté, Saint300 fait figure d’artiste stakhanoviste avec une discographie qui compte déjà plus de trente projets. Rien que sur les cinq premiers mois de 2019, Threezy a déjà sorti 11 projets pour un total de 100 titres. Une telle production implique nécessairement un certain nombre de « déchets » : des morceaux oubliables, des featurings avec des petits artistes locaux moins talentueux, des expérimentations sur des faces B populaires, etc. Mais tous ses projets regorgent également de perles et d’excellentes chansons. Et c’est certainement quand Saint300 se livre dans des morceaux de pur Dope Boy Blues qu’il est le plus brillant. Des morceaux dans lesquels il raconte la vie des rues de Fort Kaine : le trafic de drogues (il parle énormément de cocaïne), le souvenir de ses camarades disparus (et tout particulièrement celui de son meilleur ami Black), une pensée pour ceux emprisonnés, l’espoir que représentent ses enfants… Son rap ne se limite néanmoins pas à ça, Threezy est certainement le rappeur de Fort Wayne, s’essayant à d’autres formules de « rap de rue », empruntant ainsi également des sonorités et des flows d’Atlanta, Detroit ou encore Sacramento, et proposant ainsi des morceaux bien éloignés de la formule de « gangsta rap mélancolique » décrite ci-dessus.

Néanmoins, cette compilation n’ayant pas la prétention de vouloir présenter toutes les facettes de la musique de Threezy, j’ai choisi de proposer ici une sélection de 13 de mes morceaux préférés qui appartiennent majoritairement à cet héritage que le Jacka a laissé dans le Midwest et à qui Saint300 n’a pas manqué de rendre hommage dans son projet Recreation III.

Télécharger

Liste des pistes :

  1. Stu Hustlah & Lil Juu – This Song (feat. Saint300)
  2. Saint300 – My Kids Str8
  3. Saint300 – 10/27/18
  4. Saint300 – 3eezy Reasons
  5. Saint300 & Stu Hustlah – Lost Some Homies (feat. Angelo & Feddy Da Sneak)
  6. Saint300 – Dear 2017
  7. Saint300 – Slide
  8. Saint300 – Cold Wold (feat. Lil Juu & D Weez)
  9. Saint300 & Stu Hustlah – 15 Minutes Part. 2
  10. Saint300 – Momma
  11. Saint300 – Did Sum Dirt
  12. Saint300 – Midwest Mob (feat. Ty, Lil Juu Widdaus, Feddy da Sneak, Eazy Racks & A.N.T)
  13. Saint300 & Stu Hustlah – Another Homie

Cover art : Dirty Noze


VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)