Accéder directement au contenu

Focus

Heurt : l’interview

ArtHrn a accepté de nous rencontrer

KallMeTheDoctor, le 27 mars 2017

Heurt est un collectif rassemblant des producteurs et chanteurs des quatre coins du globe. Entretien avec ArtHrn, co-fondateur du groupe, connu grâce à ses instrumentales pour Bones, Foreign Forest, Jimmy V, OmenXIII et bien d’autres.

- Téléchargez la sélection


Salut arthrn, peux-tu te présenter toi et ton collectif ?
Salut ! Moi c’est Arthur, j’ai 19 ans et je viens de Montpellier dans le sud de la France. Mon collectif s’appelle Heurt, composé de gens venant d’un peu partout.

Que signifie Hrn dans ton pseudonyme ?
Mon nom de famille.

Quand et comment ton collectif s’est formé ? Qui en a eu l’idée ?
Cela doit faire une bonne année maintenant que Roger Lagoon et moi l’avons formé. On voulait réunir des personnes qui voulaient faire de la musique ensemble.

Quels sont les membres ?
Roger lagoon, palma, evryn, excdus, saveme, wit, jxsh, kenshin, jay jordyn, ethan uno, daniel cruz, heartmath, gosuto, fifty5, karmarythm, brennan et ja burd sont les membres au jour d’aujourd’hui.

La rumeur dit qu’il y a un test à passer avant de pouvoir intégrer l’équipe.
Je ne sais pas d’où sort cette rumeur mais il n’y a jamais eu de test *rires* ! C’est au feeling, il n’y a pas de critère.

Comment se sont faits les premiers contacts ? Avez-vous diffusé des avis de recherche ou sont-ils venus à vous par hasard ?
On est venus à eux, ils sont venus à nous. Ca s’est fait naturellement à vrai dire.

Y a-t-il une direction artistique dans votre équipe ? Wit est un chanteur francophone et à côté de ça, Palma est un producteur lisboète. Il n’y a rien qui les lie théoriquement. Quelle est la caractéristique qui vous unit ?
Il n’y en a aucune si ce n’est nos goûts. S’il y a une caractéristique qui nous unit, c’est qu’on aime tous faire de la musique et on est tous bons potes.

C’est beau.
Revenons-en à toi : quand et dans quelles circonstances as-tu commencé à produire ? Est-ce par hasard, ou baignais-tu déjà dans le monde de la musique ?

Mon père est musicien et j’ai toujours été attiré par la musique sans jamais m’en rendre réellement compte. J’ai commencé à produire il doit y avoir trois ans maintenant, ça venait simplement d’une envie à la base.

Ton père est musicien, carrément ? De quel instrument joue-t-il ?
Du saxophone.

Te donne-t-il des conseils particuliers ? C’est un milieu assez cruel : tu peux atteindre le million de vues sur YouTube, disparaître et te retrouver à la rue le mois suivant. Ton père n’est-il pas réticent à l’idée de te voir t’investir autant dans la musique ?
C’est sûr que c’est périlleux et pas très stable comme milieu. Mais bon, s’il se trouve que je ne réussisse jamais, c’est la vie. Son côté père doit être un peu réticent mais il me soutient malgré tout.

Niveau DAW (station audionumérique), tu bosses avec quoi ?
Je suis sur Fruity Loops (FL Studio).

Joues-tu d’un instrument ? Ça influe sur ton approche ?
Je joue du piano et par le passé de la batterie. Je pense qu’inévitablement, ça à influencé mon approche.

L’utilisation de la batterie dans FL est très différente de ce qu’on entend régulièrement dans le rock par exemple. Quant au piano, quelles différences majeures peux-tu relever entre l’instrument réel et FL ?
Il y a plus de liberté au niveau de la sonorité. On a accès à plus de sons différents, mais c’est sûr qu’on n’a pas le charme de l’instrument.

Parle-nous un peu de tes influences.
Elles sont assez vastes, ça va de Frank Zappa, à Joy Division en passant par du Brian Jonnestown Massacre, Thom Yorke, Damon Albarn, Björk, et puis plus récemment des Mathbonus, Fifty Grand, Greaf, Fleece et j’en passe.

Je constate qu’il n’y a pas de rap dans les influences que tu cites. Pourtant, tu as travaillé avec plusieurs rappeurs au cours de ta jeune carrière. Y a-t-il une raison ?
Un oubli, ou c’est peut-être qu’aucun rappeur ne m’a vraiment marqué à ce jour.

Depuis quelques années, c’est la mode de sampler du rock (que ce soit Sigur Ros, God is an astronaut, Blink 182, The Album Leaf ou Fall Out Boy) voire du metal (Three Days Grace, etc.). Cela donne de nouvelles possibilités. Surtout quand on sait qu’avant, dans le hip-hop, c’était davantage de la soul, du blues, voire du jazz.
Tu samples quel(s) genre(s) de musique ? As-tu un genre de prédilection ?

Je sample les mélodies qui me plaisent. Je ne regarde pas vraiment le genre.

Entre nous, c’est quoi le sample de Pourvù ?
Pourvù ne contient pas de sample *rires*. S/o saveme.

Maintenant, les bandes son de mangas sont de plus en plus samplées (Dragon Ball Z, Samurai Champloo, Bleach, Naruto, etc), la J-pop ou K-pop, les jeux vidéo (Donkey Kong, Kirby, Pokémon, etc). Ce sont des sources inépuisables. Sont-ce des voies que tu as déjà explorées ou que tu aimerais explorer (par exemple Cowboy be-bop possède une bande son incroyable) ou ce n’est absolument pas ton délire ?
Disons que je ne fais pas parties de ceux qui samplent afin de faire des références, il faut que le sample me plaise de lui-même, j’ai besoin de retrouver une certaine ambiance a l’intérieur.

J’ai remarqué un changement de style dans ta musique ces derniers temps. Tu as arrêté de sampler pour te focaliser sur des compositions de A à Z ?
Oui, j’ai toujours préféré composer à sampler. Disons que quand je sample, c’est plus de l’amusement ou pour m’entraîner à faire des drums. Mais je ne pense pas qu’un jour je composerai ou samplerai exclusivement. Je trouve que les deux sont intéressants et pas tellement comparables ; ce sont deux manières de faire différentes.

As-tu une vision à long terme de ce que tu désires faire ou vis-tu au jour le jour ? D’ailleurs, sur Tryhard tu t’es mis à chanter. Tu veux dépasser le statut de producteur et devenir polyvalent ou ne s’agissait-il que d’un test ?
J’imagine que je vis au jour le jour. Je ne saurais pas vraiment dire. Et je me suis jamais donné le statut de producteur, je n’ai jamais aspiré à faire des prods pour des rappeurs, c’est juste venu comme ça. Pour ce qui est du chant, j’ai déjà réitéré plusieurs fois [l’envie d’en faire] et je pense encore m’exercer dans la pratique pour le futur.

Tu te vois faire carrière dans la musique ou est-ce simplement un passe-temps ?
Je ne me vois pas faire autre chose que de la musique.

Que pense ton entourage de ce que tu fais ? Tes proches sont plutôt "Hé, je traîne avec le mec qui a produit Eject pour Bones" ou ils s’en fichent ?
J’espère qu’il ne sont pas comme ça, en tout cas je n’en ai pas l’impression. Je dirais qu’ils sont intéressés par ce que je fais et généralement plutôt positifs par rapport à ma musique.

Étant dans l’animation, te verrais-tu diriger des clips vidéo (à moins que ce ne soit déjà le cas) ?
(Je suis dans l’animation, ah bon ?)
Et oui, la réalisation m’a toujours attiré au même titre que la musique. Si j’en ai l’occasion, cela se fera.

Le style wave est à la mode depuis quelques temps. C’est aussi le cas de la witch house. Ce qui était du cloud est en train d’évoluer. Adam’s ale de Roger Lagoon sonne un petit peu witch house, alors que Night sky de Palma sonne plutôt wave. Avec les styles qui se mélangent, c’est parfois difficile d’étiqueter les genres. Je te pose donc la question : comment qualifierais-tu ton/votre style de musique ?
Aucune idée, j’ai jamais réfléchi à la question et je pense que si on arrêtait un peu de tout étiqueter on laisserait la place à plus de choses.

On aime inventer des noms de genres pour faire les intéressants. C’est toujours impressionnant de glisser witch house dans une conversation.
Selon toi, quelle sera la prochaine tendance musicale ?

Impossible à dire, n’importe quoi pourrait marcher du jour au lendemain. Mais je pense personnellement qu’on est dans une phase de transition. On approche de la fin du mainstream de m**de.

Tant mieux !
Comment se démarquer dans ce milieu ? Car au final, tout le monde s’inspire de tout le monde mais le but est de quand même de tirer son épingle du jeu ?

Honnêtement j’en sais rien du tout. J’imagine qu’il faudrait essayer de trouver son propre son plutôt que de tout faire pour ressembler à quelqu’un d’autre.

Comment se déroule les collaborations entre producteurs ? D’autant plus que c’est devenu monnaie courante malgré la distance. Vous devez avoir extrêmement confiance en la personne avec qui vous travaillez.
C’est pas tellement une question de confiance. Je veux dire [que lorsque] je fais de la musique, je ne me sens pas en compétition. Si un mec à qui j’envoie un projet a envie de me voler une musique ou des drums, qu’il le fasse. Ca ne m’importe pas vraiment. Et sur le côté technique, on s’envoie des projets si on bosse sur le même logiciel sinon ça marche par piste tout simplement.

Y a-t-il un ou plusieurs artistes en particulier avec qui tu aimerais travailler ?
Oh il y en a un paquet. Personne vraiment plus qu’un autre.

Même parmi les défunts ?
Alors là, il y en a encore plus ! Je dirais Frank Zappa je dois n’en citer qu’un seul.

On approche la fin de l’interview, on va donc te poser la question que tout auditeur se pose : pourquoi diable supprimez-vous tous vos morceaux de SoundCloud ? Pensez aux pauvres auditeurs.
Pour ma part, je ne les aime plus et je trouve qu’ils représentent mal ce que je fais. Ca permet de faire un bilan et de passer à autre chose.

Un conseil à donner aux producteurs du dimanche ? (c’est pour un ami)
Soyez patients ! Décortiquez bien les musiques que vous aimez et dites-vous bien que ça n’a rien de sorcier. Tout se passe par les oreilles.


- Ecoutez son dernier titre, rendre.


Liste des pistes :

  1. heurt — Mr Mist & Roger Lagoon - I Wanna Live Forever (intro)
  2. heartmath² — oaks w/ kloudbug
  3. heurt — evryn & save me - modeler
  4. heurt — mr. mist - one at the time (prod. arthrn & rflc)
  5. heartmath² — diving within w/ nisus cede & nvrmore
  6. arthrn — arthrn & save me - pourvù
  7. heartmath² — sierra mist
  8. palma — Just for The Night w/ Dylan Brady
  9. palma — Night Sky
  10. TeamSESH — Bones - Eject (Prod. by ɐɹᵗʰrᶰ)
  11. arthrn — rflc + arthrn - effluvium
  12. save me — réklein
  13. heurt — jxsh & mr mist - far away from home (prod. roger lagoon)
  14. palma — Found Path
  15. Wit. — Mocciō // Prd S P L E E N E R
  16. rogergoon — adam’s ale
  17. save me — hidden w/ ocean’s depth

La team Heurt :
- Heurt : SoundCould et Twitter
- arthrn : SoundCloud et Twitter
- roger lagoon : SoundCloud et Twitter
- palma : SoundCloud, Twitter et Bandcamp
- evryn : SoundCloud, Twitter et Bandcamp
- excdus : SoundCloud
- save me : SoundCloud et Twitter
- Wit. : SoundCloud et Twitter
- jxsh : SoundCloud, Twitter et Bandcamp
- kenshin : SoundCloud
- Jay Jordan : SoundCloud
- EthanUno : SoundCloud
- danielcruz : SoundCloud et Twitter
- heartmath² : SoundCloud et Bandcamp
- gosuto : SoundCloud et Twitter
- FIFTY5 : SoundCloud et Twitter
- Karma Rythm : SoundCloud et Twitter
- BRENNAN : SoundCloud et Twitter
- ja burd : SoundCloud et Twitter



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)