Accéder directement au contenu

Chroniques

Moïse The Dude Nonchalante N

Ride intimiste

Gho$tFrieza, le 24 novembre 2016

Après un album sorti en début d’année (Dudelife), Moïse The Dude revient avec un EP 5 titres d’excellente facture. Bien que tous ses projets soient de qualité, ce nouvel opus semble davantage maîtrisé sous tous ses aspects, prouvant que le rappeur est en constante évolution.

La majorité des morceaux sont ici appuyés par des productions aux accents aériens et mélancoliques (signées Aforest, Corrado & TMJTMO, Monsieur Connard) où le Dude vient distiller une haine non seulement nonchalante, mais aussi intime et feutrée (Nonchalante N, au refrain autotuné), mais également peindre des tranches de vie, celle d’un trentenaire parisien qui construit paisiblement, moment par moment, et semblant être en accord avec lui-même (N Ride, Post-It, Anything).

Ces morceaux davantage introspectifs et regorgeant d’une forme d’intimité peuvent évoquer, lointainement, sous certains aspects, le cinéma de la Nouvelle Vague (le clip de Post-it aidant sans doute) ou la chanson française (côté ennuyeux en moins – le Dude se définit d’ailleurs avec humour sur sa page Bandcamp comme le « chaînon manquant entre Booba et Vincent Delerm »). On devine assez rapidement que l’on a affaire à un rap de lecteur et de cinéphile.

Pour notre plus grand plaisir, Moïse muscle également son jeu sur le morceau Grizzly Music, egotrip acerbe sur une production énervée et electro signée DJ Gero.

L’achat/téléchargement de l’EP offre aussi en bonus un remix de Femme Renarde, véritable déclaration d’amour à sa muse et aux plaisirs du sexe, mis ici en musique par H1987 dans un esprit davantage proche de l’ensemble de ce projet que l’original.

Moïse The Dude nous livre donc ici un EP parfait pour la saison, intimiste et à écouter au chaud. Oscillant entre douceur et brutalité, raffinement et violence, ses textes de qualité sont servis par des flows variés et décontractés ainsi que des refrains chantonnés entêtants (N Ride, Post-it, Anything), se posant dans des enveloppes travaillées, feutrées et aériennes, à la mélancolie apaisante.

- Lire l’entretien de Moïse The Dude sur FoxyLounge


Il se murmure sur l’internet moderne qu’il aurait peut-être également participé à ce sombre projet, et néanmoins jouissif, qu’est le morceau Lalala (je vous aime pas) de H.I.T., à écouter de toute urgence (et que l’on pourrait aisément ranger sous la bannière de la #TechnoBuvette).

Artwork : MsFunkyFox & Moïse The Dude



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)