Accéder directement au contenu

Brèves

55bagz est dans la cuisine

Cleveland’s finest

D.Kleinfeld, le 13 mars 2017

55bagz est originaire de Cleveland et, à l’instar d’autre étoiles montantes locales (Chxpo, Rushy Bandxz ou son collègue enfermé Lil Cray), il commence à faire parler de lui en dehors de son Ohio natal. Actif depuis un petit moment, Il n’a étrangement pas encore de sortie officielle à son actif. Récemment, il a été poussé par l’excellent Purge, magnifique single qui, malgré une bonne visibilité sur SoundCloud et un fort potentiel commercial, n’a pas vraiment passé le cap escompté avec la sortie du clip.

55bagz chante plus qu’il ne rappe et réjouira les amateurs de gangsterisme mélodique. Mais contrairement à certains chanteurs/rappeurs il ne tourne pas autour du pot et évite ainsi la mièvrerie

55bagz fait des chansons d’amour, mais l’amour est celui qu’il porte à un lifestyle qui le fait slalomer entre rafales de AK47 et cailloux de crack. Sur Purge par exemple, l’ambiance qu’il installe est douce, emprunte de mélancolie et d’un certain détachement presque naïf. Difficile d’imaginer que 55bagz explique en détail comment il compte "purger" son entourage pour débusquer le traître qui s’y cache. Sur Kitchen sa facilité à façonner de douces mélodies, tant enfantines que mélancoliques, est impressionnante.

Musicalement, 55bagz est proche de Lil Yachty et de toute cette génération de rappers décomplexés, notamment par les expérimentations de Chief Keef. La gravité en plus, il chatonne d’une voix aiguë, autotunée à outrance, avec beaucoup de notes tenues et une musicalité presque langoureuse.

Le talent ne passe pas inaperçu et le jeune 55 en est la preuve, on a pu apprendre début février via son twitter qu’il rejoignait CMG, le label de Yo Gotti, et cela sans avoir sorti le moindre projet officiel.



VENEZ DISCUTER AVEC NOUS SUR
FACEBOOK ET TWITTER :-)